IMPRIMER la Page
Retour à la page principale A voir / à connaître
Littérature  
| Ecrivains, Auteurs | Ecrivains | Ecrivains, Auteurs | Ecrivains |

Ecrivains, Auteurs
 
Claire ARLAUX

Claire Arlaux, journaliste habitant à Landeleau, a écrit plusieurs ouvrages à caractère historique sur la Bretagne.
   
   
"A la découverte de Spézet" est né de la volonté de Claire ARLAUX et de l'imprimerie KELTIA GRAPHIC (SPEZET) d'éditer une plaquette sur l'évolution historique de la commune. Cet ouvrage évoque les sites préhistoriques, les chemins d'autrefois, la chapelle de Notre-Dame du Crann, le pardon du Crann, la "quête du beurre", les manoirs, les monuments religieux, les villages, les moulins et la vie d'autrefois. (60 pages, 1986).
 
~~ o ~~
 
 
   
   
"Le Dragon en Bretagne"
Gueule de bois ou cœur de pierre, le dragon est une figure familière des sanctuaires. Nourri de l’imaginaire des hommes, il porte en lui de nombreux symboles.
Après un tour d’horizon des civilisations qui l’ont divinisé ou diabolisé, ce livre abondamment illustré invite à découvrir les images du dragon sur les routes de Bretagne. De manoir en chapelle, mais aussi sur les traces du roi Arthur, fils d’Uther Pendragon et des saints celtiques, ermites ou évêques qui se sont disputé l’honneur de terrasser la bête…
Dressé en sentinelle sur les toits, tapi dans les feuilles de vigne des porches ou piétiné par saint Michel, Pol, Armel et les autres, c’est l’animal le plus mystérieux du bestiaire légendaire. (104 pages, 2000).

 
~~ o ~~
 
 
   
   
"Trésors cachés des sablières de Bretagne".
Les sablières sont les poutres sculptées des sanctuaires de Bretagne. Un monde coloré et fantaisiste les anime : figures joviales et masques grimaçants, animaux familiers et créatures fantastiques, anges et démons, sirènes et centaures, hommes au travail, dans la peine ou à la fête...
Ces trésors artistiques méconnus sortent de l'ombre sous l'objectif du photographe Andrew Paul Sandford tandis que les textes de Claire Arlaux donnent les clés nécessaires pour comprendre le sens de ces images saisissantes surgies du passé.
(Editions Equinoxe. 152 pages)

 
POÉSIES

Deux ouvrages de poésies publiés en 2003 touchent particulièrement les Landeleausiens, l’un parce qu’il évoque un événement annuel de la vie de la commune, la Troménie de la Pentecôte, le second parce que l’auteur vit à Landeleau.
   
   
« Il était une fois…le tro ar relegoù », textes de Gilles Baudry, moine bénédictin, traduits en breton par Job an Irien, photos de la Troménie 2002 de Christophe Filliette et Joël Hascoët.
Editions Minihi-Levenez-Tréflévenez.

 
~~ o ~~
 
 
   
   
« Un Bouquet de Corde », recueil de poèmes de Colette Wittorski.
Librairie-Galerie Racine, 2003
 
Armand PUILLANDRE
"Sébastien Le Balp, Bonnets Rouges et papier timbré".
Armand Puillandre, né à Landeleau, agriculteur en retraite, s'est attaché à reconstituer avec rigueur le parcours d'un personnage au nom légendaire mais à la vie méconnue, le héros de la révolte des Bonnets Rouges. Né à Kergloff, le notaire Sébastien Le Balp est devenu le chef d'une insurrection de la Basse-Bretagne contre les taxes sur le tabac et le papier timbré en 1675.Ce livre précis et passionnant, accompagné des documents retrouvés par l'auteur, est une référence pour qui s'intéresse à l'histoire de la Bretagne. (Coédition Kan an Douar et Keltia Graphic, 92 pages, 1996).
   
   
 
Marie LE BEC
"Marie Le Bec, chronique de Menez Banal".
Annaïg Le Gars, historienne, présente et situe dans son contexte le cahier rédigé par Marie Le Bec (1901-1989) née à Menez-Banal en Landeleau dans une famille de paysans aisés. Ce récit authentique et vivant, souvent drôle, est un véritable témoignage sur la vie quotidienne dans une commune rurale du Centre-Bretagne au début du XXème siècle. (Edition Keltia Graphic 1997).
   
   
 
Landeleau, une paroisse du Poher des origines à nos jours.

Cette monographie très complète sur Landeleau est le fruit du travail collectif des membres de l'association culturelle Kan an Douar qui a restauré le manoir du presbital kozh. Bien documentée, la plaquette est agrémentée de nombreuses illustartions, photos, dessins, plans.
Coédition Keltia Graphic/Kan an Douar. (114 pages, 1988).
   
   
 
~~ o ~~
 
Ecrivains
 
Joël HASCOËT

"La Troménie de Landeleau"
Maîtrise d'ethnologie par Joël Hascoët en 2002.
La première étude exhaustive sur la Troménie de Landeleau.
   
   
En guise de conclusion de son mémoire, Joël Hascoêt écrit :
"On aime bien les ethnologues " me répond un membre de Kan an Douar suite à ma présentation; cette réponse résume assez bien l'attente des minorités pour la reconnaissance de leurs patrimopines et de leurs valeurs face aux bouleversements de ces dernières décennies. Suite à la lecture de mon mémoire, M. Armand Puillandre m'a annoncé fièrement "maintenant elle ne mourra plus".
C'est par ces reconnaissances que j'aimerais conclure mon mémoire, qu'il soit dédié avant tout à la communauté qui a accueilli cette recherche et a permis sa réalisation, puisse-t-il offrir à cette société un reflet fidèle de sa mémoire circumambulatoire ancestrale.

T.E.R. de maîtrise d'ethnologie - UBO 2001-2002 176
Un document de 200 pages, avec des centaines de photos et une masse de documents sortis des tiroirs des landeleausiens pour ce travail de 2 années.
 
Colette Wittorski - Claire Arlaux

" Hommage à Oliver Danican"
   
   
Colette Wittorski rend un hommage vibrant à son amour, Oivier Danican, qui a partagé sa vie artistique au village de Keravel près du chêne sacré de Saint-Telo. Olivier, peintre et sculpteur, bien connu des Landeleausiens, nous a quittés en mars 2014 pour rejoindre le paradis des artistes.

Olivier a fait don de huit œuvres (quatre statues, un bas-relief et trois tableaux), à la commune qui ont trouvé leur havre de paix dans la nouvelle salle. Par ce très noble et beau geste, Olivier avait expliqué que c’était une jolie façon de remercier la population de Landeleau qui les avait si bien accueillis.

Colette Wittorski, sa compagne, a édité à compte d’auteur un magnifique ouvrage en couleur de 144 pages rassemblant une grande partie de ses créations. Porteuse de la mémoire de trente-quatre années de vie commune avec l’artiste, elle a participé à l’écriture des textes, confiés à Claire Arlaux, journaliste et écrivaine résidant également à Landeleau. Olivier Danican, sculpteur et peintre depuis toujours, pénétré de culture celtique dès l’enfance grâce à l’origine écossaise et aux récits de son père, était venu habiter en Bretagne il y a une vingtaine d’années. Il appréciait particulièrement cet environnement breton qui lui rappelait des propres souvenirs écossais. C’est sans doute à cause de cette proximité intime qu’il s’est plu à restaurer plusieurs calvaires des environs. Avec passion et nécessité, il a sculpté en taille directe le bois, souvent du chêne ou de l’orme et de la pierre, surtout le granit. Ainsi sans aucun modèle, surgissaient de ses mains et de ses rêves, habités par les légendes et les mythes celtiques, des hommes, des femmes, des sirènes et des animaux parfois fantastiques qui ressemblaient à des divinités, en même temps qu’ils étaient les symboles vivants des forces obscures qui nous traversent tous. Peindre était pour l’artiste aussi indispensable que sculpter. Le mouvement de son inspiration était le même. Mais la souplesse et la légèreté de son pinceau lui permettaient d’atteindre les mouvances de sa vie intérieure à de plus grandes profondeurs.

On peut se procurer le livre à l’Atelier de Keravel, 02 98 93 97 08, ou par internet : widani@orange.fr
 Mairie de Landeleau 29530 Landeleau
commune-de-landeleau@wanadoo.fr
©Copyright 2003-2006